531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.
Espace professeurs
mercredi 2 décembre 2020  | 16 kislev 5781


Le monde ashkénaze du XIIIe au XVIIIe siècle

1
Cours
1
Support
17
Ressources







Conf.-vidéo
 

Juifs de Pologne et Polonais - Un destin intimement lié Pourquoi un nouveau livre sur les Juifs de Pologne? - Genèse d'un ouvrage Les relations entre Juifs et Polonais - Une histoire très contrastée Polonais et Juifs depuis la Seconde Guerre mondiale - Un long chemin avant la repentance Un livre pour un kaddish - La tragédie de la Shoah
Voir cette conférence
Ajouter au cartable



Documents
 

Une implantation ancienne, mais fluctuante
Les foyers de peuplement juifs en terre russe
De la zone de résidence au XVIII° siècle, à l’invention de la République autonome du Birobidjan en 1926, le pouvoir russe a toujours tenté de matérialiser par des frontières la position "ambiguë"des juifs en Russie. Leurs implantations se sont en effet maintenues, au-delà des bouleversements politiques qui ont marqué l’histoire de ce territoire gigantesque.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Le mouvement révolutionnaire juif du début du siècle
Le Bund
L'Union des ouvriers juifs de Pologne, de Lituanie et de Russie, plus souvent connue sous l'abréviation Bund, est créée en 1897 à Vilno. Le Bund réunit dès sa création 3 500 travailleurs juifs. Le yiddish joue un rôle fondamental comme vecteur d’appartenance culturelle : en marge des partis socialistes en Europe de l’Est (partis polonais, russe), le Bund est crée parce que les ouvriers juifs ne connaissent pas d’autre langue que le yiddish, véritable outil de propagande.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Pourim-shphil
L’ancêtre du théâtre yiddish
D’abord un monologue récité par un acteur costumé à l’occasion de la fête de Pourim, le Pourim-shpil évoluera au cours des siècles en une forme plus élaborée, proche du théâtre européen.
Lire ce document
Ajouter au cartable

115 mots pour commencer
Petit lexique yiddish
Le Yiddish (qui signifie juif) a contribué à former un patrimoine ashkénaze incomparable. Voici quelques mots et expressions, choisis dans tous registres, depuis les mots tendres, jusqu’au vocabulaire religieux.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Commentaire du Maharsha
Dans le verger de la connaissance
Le Maharsha – Rabbi Samuel Eliézer Edels (Cracovie 1555–1632) est connu comme l’un des grands commentateurs du Talmud, et particulièrement des parties non rituelles: les aggadoth. Il propose ici une interprétation du récit des quatre rabbins dans le jardin, du traité Haguiga 14 b.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Glose de Rabbi Moshé Issarlès (1520 – 1572)
Devoir de procréation
Rabbi Moshé Issarlès, né en 1520 à Cracovie (Pologne), et décédé en 1572, est un éminent talmudiste et décisionnaire. Il est célèbre pour son commentaire du Choulkhan Aroukh surnommé Hamapah, "La nappe". Il est le plus souvent nommé par l’acronyme de son nom : le Rama.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Quelques mots de littérature
Glossaire yiddish-français 2
Autour des livres , lecture et écriture…
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une Pologne accueillante
Le statut de Kalisz
Au XIIIe siècle, les Juifs affluent en Pologne, notamment d’Allemagne. Le statut de la ville de Kalisz, accordé par le duc Boleslav V et calqué sur les chartes allemandes, est la plus ancienne charte octroyée aux Juifs de Pologne. Elle leur donne la liberté de culte, un statut juridique distinct (permission de commercer et de pratiquer l’usure) et les fait bénéficier de la protection ducale.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les avatars d’une nation
Les partages de la Pologne
Au XVIIIe siècle, la Pologne est rayée de la carte par ses voisins, la Prusse, l’Autriche et surtout la Russie, qui l’absorbent au cours de trois partages successifs. Une Pologne indépendante ne reverra le jour qu’en 1918.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La langue des juifs ashkénazes
Le yiddish
Née vers le IX-X siècle dans la région de la Rhénanie, le yiddish fut la langue de communication des juifs ashkénazes. Championne de la culture juive moderne, elle fut quasiment éradiquée par la Shoah.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La presse et l’édition
Glossaire yiddish-français 3
Du producteur au consommateur…
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un héros du massacre
Bogdan Khmelnitski (1596-1657)
Khmelnitski est le chef des cosaques d’Ukraine au moment du soulèvement qu'il organise en 1648 contre la noblesse polonaise. Il est aussi un terrible tortionnaire des communautés juives ukrainiennes.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Du refuge au piège
Les juifs en Pologne
La Pologne a été, pendant plusieurs siècles, l’un des pays les plus tolérants d’Europe. D’importantes communautés juives s’y sont développées, contribuant à l’enrichissement de leur culture et de leur religion. Mais cette longue histoire des juifs en Pologne a aussi été marquée par des périodes de persécution, qui se sont perpétuées jusqu’après la seconde Guerre mondiale.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Sitographie