531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.


Juifs et chrétiens après 1096

1
Cours
1
Support
30
Ressources







Conf.-vidéo
 
Conférences vidéo
1 300 conférences en accès libre au format vidéo ou audio à télécharger.

Relations judéo-chrétiennes dans l'iconographie biblique-cours 1
Le judaïsme, première source de l'iconographie chrétienne
par Sonia FELLOUS
Les enjeux idéologiques de l'image : - chaque détail relève d'une interprétation de la Bible Les disciples de Jésus revendiquent l'héritage d'Israël : - les clivages culturels se doublent d'un conflit doctrinal Juifs et chrétiens rivalisent pour imposer leur influence : - les persécutions de Rome précipitent le schisme Les chrétiens s'approprient l'iconographie juive - l'image, prosélyte à Doura Europos, devient polémique
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Relations judéo-chrétiennes dans l'iconographie biblique-cours 2
De la coexistence à la caricature
par Sonia FELLOUS
Les chrétiens rompent avec le judaïsme - mais s'approprient le message de la Torah L'image du peuple "déicide" se cristallise au Moyen Âge - à travers une lecture typologique de la Bible Juifs et chrétiens à Doura-Europos : - la polémique naît dans l'Antiquité Textes et archéologie au secours de l'interprétation - sur les mystères des représentations bibliques Les manuscrits chrétiens perpétuent l'art juif - mais en le détournant
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Relations judéo-chrétiennes dans l'iconographie biblique-cours 4
Abraham, un père dans la tourmente interreligieuse
par Sonia FELLOUS
Un païen invente le monothéisme - et devient une référence au-delà du judaïsme La piété parfaite d'Abraham - montre la voie d'une religion aboutie La Promesse s'écrit dans la vie d'Abraham - en fonction des différentes lectures religieuses Le "sacrifice", aussi symbolique que polémique, - illustre les relations complexes entre Israël, l'Eglise et l'Islam
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'antisémitisme de l'antiquité à l'émancipation (1ère partie)
Israël parmi les nations
par Simon EPSTEIN
Au premier millénaire de l'ère commune - Une période de relative tolérance De l'an 1000 à l'expulsion d'Espagne - Vers une détérioration du sort des Juifs Les juifs de Pologne au XVIe et au XVIIe siècles - La situation dans le reste de l'Europe XVIIIe-XIXe siècles : le temps de l'émancipation - Les années 1850-1870
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'essence de l'oeuvre de Rachi: - le discours exégétique Une oeuvre unique et universelle: - le génie de Rachi revélé Rachi, l'éxégète - L'humanisme de Rachi - l'application du "tu aimeras ton prochain comme toi-même" La spiritualité de Rachi: - entre humilité et recherche de la vérité Amour du prochain et respect de la paix: - deux thèmes incontournables de la pensée de Rachi
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le mythe du meurtre rituel, d'hier à aujourd'hui
Le juif et le sang
par Ronnie PO-CHIA-HSIA
A l'origine des premières accusations - Superstitions populaires et élucubrations religieuses L'explication théologique luthérienne - Une analogie au "déicide" Questions du public - Des accusations propres à l'Europe A l'origine des premières accusations - Superstitions populaires et élucubrations religieuses L'explication théologique luthérienne - Une analogie au "déicide" Questions du public - Des accusations propres à l'Europe
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le mythe du meurtre rituel, d'hier à aujourd'hui
L'infanticide rituel, une accusation sans fin
par Marie-France ROUART
Le récit mythique du crime rituel - Comment expliquer les raisons d'un succès Transfusion de sang - Les modes de transmissions de la légende Le sang au service de la société - L'instrumentalisation de la légende Se différencier pour mieux exclure - Clichés et stéréotypes du meurtre rituel Le récit mythique du crime rituel - Comment expliquer les raisons d'un succès Transfusion de sang - Les modes de transmissions de la légende Le sang au service de la société - L'instrumentalisation de la légende Se différencier pour mieux exclure - Clichés et stéréotypes du meurtre rituel
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le mythe du meurtre rituel, d'hier à aujourd'hui
Psychopathologie de l'antisémitisme
par Georges GACHNOCHI
Le rôle des textes fondateurs - Les juifs et le sang dans l'Ancien et le Nouveau Testament Les juifs, Satan et l'argent - Un lien établi précocement L'enfant victime des juifs - Un mythe qui connaît un regain de vitalité Le rôle des textes fondateurs - Les juifs et le sang dans l'Ancien et le Nouveau Testament Les juifs, Satan et l'argent - Un lien établi précocement L'enfant victime des juifs - Un mythe qui connaît un regain de vitalité
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Deux Nations dans ton ventre - Une histoire "sensible" Le travail de l'historien - par Israël Yuval Sens religieux de la destruction du Temple - Une lecture de la Hagada de Pessa'h Une image de Dieu dans le monde ashkénaze - Réaction juive aux thèses chrétiennes Les cérémonies croisées - Une nouvelle phase de la relation L'argument de Pierre le Vénérable - par Maurice Kriegel La polémique au XIIème siècle - A propos du meurtre rituel Contexte autour du meurtre rituel - Premiers discours antisémites Questions du public - L'autodafé et la ligature d'Isaac
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

L'approche herméneutique - Type d'exégèse chrétienne Le commentaire de Thomas d'Aquin - Une critique du Talmud Les traductions de la Bible - L'enseignement de Plotin La méthode midrachique - Exégèse allégorique, exégèse mythique La confrontation exégétique - Les influences réciproques Le rôle de Rachi - La fin du XIème siècle Les échanges intellectuels - Les points communs
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Documents
 
Documents Akadem
3 000 documents, chronologies, biographies, citations, cartes... au format PDF, prêts à photocopier.

La raison et la foi
Thomas d’Aquin (1225-1274)
A l’instar de Maïmonide dans le monde juif, Thomas d’Aquin a voulu réconcilier foi et raison en se référant au même penseur grec: Aristote. Thomas d’Aquin aura une très grande influence sur l’Eglise postérieure.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Pierre le Vénérable
L’abbé de Cluny
Pierre le Vénérable est connu comme un opposant farouche au judaïsme et tout particulièrement au Talmud qu’il considère avec mépris, car c’est une oeuvre humaine.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Un exemple de soumission ultime à la volonté divine
Le sacrifice
Abraham et son fils consentent au sacrifice ultime, mais Dieu retient le bras du Patriarche : c’est l’exemple de la piété parfaite d’Abraham le plus représenté dans les trois religions monothéistes. Les juifs y voient le signe de l’élection d’Israël. Les images chrétiennes et musulmanes montrent tout autre chose. L’Eglise, d’abord, privilégie une lecture typologique du sacrifice: il préfigurerait le consentement de Jésus à sa propre mort. L’épisode est ensuite le point de départ d’une polémique à la fois judéo-musulmane et interne à l’Islam : des deux fils d’Abraham, qui est l’élu de Dieu ?
Lire ce document
Ajouter au cartable

La piété exemplaire du premier monothéiste
La vocation du Patriarche
Du rejet des idoles de ses ancêtres, au sacrifice consenti de son fils, Abraham pose les bases de la foi monothéiste. Dieu conclut avec lui une alliance qui engage l’ensemble de sa descendance. Et l’élection d’Abraham se confirme à travers toute son existence : il reste d’une piété exemplaire même dans l’épreuve, tandis que les visites de l’ange Gabriel rappellent la présence de Dieu à son côté. L’Eglise et l’Islam le revendiquent d’autant plus comme "Père des croyants"qu’il n’est pas hébreu, mais chaldéen.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’alliance charnelle engage tout le clan d’Abraham
La circoncision
Après avoir quitté sa ville d’Ur en Chaldée, Abraham donne une nouvelle preuve de son obéissance à Dieu : il pratique la circoncision sur lui-même, puis sur ses fils, et engage l’ensemble de sa descendance à pratiquer le même rituel. La circoncision devient ainsi le signe charnel de l’Alliance entre Dieu et son peuple.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La promesse renouvelée par trois mystérieux visiteurs
L’hospitalité d’Abraham
La popularité d’Abraham tient, entre autres, à son hospitalité. Il s’agit d’une valeur essentielle tant chez les nomades arabes, que dans la société médiévale. Dans les images inspirées du texte biblique, Abraham accueille trois hommes sous son toit. Il n’apparaît que plus tard qu’ils sont en fait des anges, venus annoncer à Sarah la naissance prochaine de son fils.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une représentation ambiguë d’Abraham dans l’Eglise
Le renvoi d’Agar
Chassés du clan d’Abraham, Agar et Ismaël ont une place très marginale dans les images juives. En revanche, le renvoi d’Agar est souvent représenté dans les bibles chrétiennes. Les artistes insistent sur la dimension typologique de la scène, allant même jusqu’à renverser les rôles. La décision d’Abraham apparaît empreinte de cruauté, tandis que le départ d’Agar annoncerait la "chute "de la synagogue.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Cathédrale de Strasbourg
La Synagogue aux yeux bandés
Dans la théologie chrétienne du Moyen-âge, les pères de l’Eglise développèrent le dogme du Verus Israël. Selon ce principe le véritable peuple d’Israël n’était plus le peuple juif, mais l’Eglise. Le peuple juif ayant refusé le message de Jésus était frappé de cécité, et restait témoin, par sa déchéance, de la vérité de la foi chrétienne.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Signe discriminatoire au Moyen Age
La rouelle
Au XIIIe siècle, à partir du quatrième concile de Latran (1215), et sous l’impulsion du pape Innocent III, le statut des Juifs dans le nord de l’Europe se dégrade rapidement. Des mesures discriminatoires sont décrétées dont l’obligation faite aux Juifs de porter des marques distinctives.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le mythe de l’hostie profané par les juifs
Le "miracle des Billettes"
A partir du XIIe siècle et durant tout le Moyen Âge des rumeurs circulent selon lesquelles les Juifs profanent des hosties. En 1290, a lieu Paris l’affaire du "miracle des Billettes": on reproche à un juif d’avoir "torturé"une hostie consacrée. Au cours des siècles, des artistes continuent à en faire le sujet d’œuvres littéraires et iconographiques.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Evolution d'une légende
Le mythe du juif errant
Le Juif errant est un personnage de légende qui aurait refusé de laisser Jésus se reposer sur le pas de sa porte pendant la montée au Calvaire. Pour le punir, Dieu l'aurait condamné à errer sans trouver de repos jusqu'au retour définitif de Jésus sur la terre. Du XIIIe siècle à la courte description de 1602 qui fixe le stéréotype d’Ahasvérus, jusqu’à Marc Chagall et l’appropriation juive du personnage, le mythe du Juif errant ne cesse d’être sollicité.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le crime rituel en fable et poésie
L’assassinat de Hugues de Lincoln
Au Moyen Age, un petit garçon est assassiné en Angleterre. Un juif est accusé et reconnaît sous la torture être l’auteur du crime. Cet événement fait suite à une longue série d’accusations de crimes rituels contre les juifs du pays. Ces histoires deviennent sources d’inspiration pour les poètes et les conteurs.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Sur la route des croisades
Les persécutions antijuives de 1096
Les violences meurtrières qui accompagnent la première croisade dans les pays du Rhin constituent une étape charnière dans la culture historique des juifs ashkénazes.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Pouvoir politique et religion
Le Roi de France
La personne du roi est à la lisière du réel et du légendaire. Le caractère religieux du pouvoir monarchique s’exprime à travers le lien étroit qu’il entretient avec la religion chrétienne et l'Eglise, notamment, à travers la cérémonie du sacre.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Mishné Torah non censuré
La partie du Mishné Tora concernant le Messie fut censurée par l'Église pour des raisons évidentes.
Cependant, la lecture attentive de ces paragraphes révèle que ces passages de Maïmonide ne traduisent pas un rejet total de l'Église et de la Mosquée, mais au contraire ouvrent à une espérance du monde pour voir l’humanité accéder à une fraternité universelle. La partie censurée est en gras dans le texte.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Articles
 
La bibliothèque numérique juive
Des milliers d’articles disponibles en ligne. Hamoré, la Revue des Etudes Juives...



Sitographie
 
Sites internet
Des centaines de sites internet, répertoriés et indexés.





Iconographie
 


Le Pape Urbain II Pape prêche à la Croisade en 1096 François Guizot, 1875
Iconographie
Voir cette image
Ajouter au cartable