531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.


L'étude de la Tora

1
Etude
3
Cours
74
Ressources







Conf.-vidéo
 
Conférences vidéo
1 300 conférences en accès libre au format vidéo ou audio à télécharger.

Introduction au Talmud-cours n°1
Qu’est-ce que le Talmud
par Claude RIVELINE
Qu'est-ce que le Talmud - Le daf yomi Les lieux d'étude - Présentation générale Historique de la rédaction du Talmud - De la Mishna à la Guémara Après la compilation - Du Moyen-âge aux temps modernes
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Le paradoxe de la halakha - Introduction par Shmuel Trigano Au sujet de la loi orale - Comment concevoir la Révélation divine Tout a été dit à Moïse - Lecture de Maïmonide Introduction au Michné Torah - Retour au passé ou progrès Le système du Rav Soloveitchik - Les deux aspects de la halakha Questions du public - Le thème de la méta-halakha
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

la hala’ha, entre ciel et terre
Les fondemens théologique de la loi
par ISAAC LIFSHITZ
La Torah imposée - Les fondements de la Loi Comment juge un juge - Les penseurs modernes de la Loi Principes et philosophie de la Loi - Torah et halakha Questions du public - Attitude du décisionnaire La Torah imposée - Les fondements de la Loi Comment juge un juge - Les penseurs modernes de la Loi Principes et philosophie de la Loi - Torah et halakha Questions du public - Attitude du décisionnaire
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

La notion de "transmission" - La première michna du traité Avot L'éthique du traité Avot - Le "père" symbolique Importance du mont Sinaï - Le rapport maître-disciple Le Dieu universel - Aucun privilège humain devant Dieu Lien entre Dieu et Moïse - Débat avec la salle Approfondissement de la relation Dieu-Moïse - Débat avec la salle Spécificité du mont Sinaï - Sinaï et "ohel moëd" Ce que Moïse reçoit de Dieu - Depuis la Grande Assemblée La transmission de l'autorité - La vigilance des hommes de la Grande Assemblée
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Documents
 
Documents Akadem
3 000 documents, chronologies, biographies, citations, cartes... au format PDF, prêts à photocopier.

Le dessert du savoir
Les sciences périphériques
La Mishna va poser une hiérarchie entre deux sciences : la science de la Tora (qui est une science de l’homme, en tant que créature de Dieu) et la science de la nature (nature du monde ou nature de l’homme en tant qu’être naturel). Mishna traité Avoth chapitre 3 mishna 18
Lire ce document
Ajouter au cartable


L’ignorance des comédiens
Des gens qui traînent aux coins de rues
"Les gens de théâtre sont assimilés à des ignorants dont le témoignage serait peu crédible. Leur nomadisme ne plaide pas en leur faveur , s’ils ne traînaient pas dans les rues, ils seraient assis dans les maisons d’études…et s’ils étudiaient, ils ne perdraient pas leur temps à faire du théâtre ! "
Lire ce document
Ajouter au cartable

Lire ce document
Ajouter au cartable

La place primordiale de l’étude
La prière du matin
L’étude de la Tora est un acte fondamental de la vie juive. Au cœur du judaïsme, l’étude équivaut à la pratique de tous les commandements.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Farine et Torah
Vie spirituelle et vie matérielle
Le Talmud propose un équilibre de vie entre l’investissement dans la vie religieuse (l’étude notamment) et l’engagement dans la vie économique représentée par "la farine".
Lire ce document
Ajouter au cartable

Enseignement d’Hillel
Etre un homme
Les Chapitres des Pères présentent une série d’enseignement concernant l’étude de la Tora et l’éthique du disciple de sage. Ici Hillel dénonce un certain nombre de travers à corriger si l’étudiant veut avancer vers la sagesse. Maïmonide commente le passage.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Enseignement de Saadia Gaon
Temps de révélation, temps de raison
Pour Saadia Gaon, la Révélation est nécessaire pour donner au peuple d'Israël les bases de son savoir. L'ensemble de ce savoir a été compilé par les prophètes. Puis quand le temps de la prophétie a cessé, les sages se sont investis dans l'étude et le développement de ces connaissances, grâce à l'outil intellectuel.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Shema Israël
Etudier la Tora jour et nuit
L'étude de la Tora est l'un des piliers de la foi d'Israël et aussi de sa permanence. Selon un verset de Josué, cette étude doit s'accomplir en tout temps, jour et nuit. Quelques maîtres discutent du contenu minimum d'une étude journalière.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une pensée en mouvement : la vérité relative
La dialectique dans le Talmud
Sur chaque sujet abordé dans le Talmud, au moins deux avis opposés sont discutés. Le Talmud se pose réflexivement cette question : comment accorder du crédit à une étude qui n’affirme aucune thèse univoque ? Le Maharal commente longuement ce passage du Talmud, selon lui, la dialectique n’est pas une simple rhétorique verbale mais au contraire elle reflète la complexité contradictoire du monde lui-même.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Chapitre des Pères
Etude et travail
Dans l'esprit de la majorité des maîtres du Talmud, l'étude de la Tora ne pouvait se suffire à elle-même. Il était important d'exercer un travail, afin de s'investir aussi bien dans une activité intellectuelle que physique. Le Maharal voit dans ces deux domaines la complétude de l'homme.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les décrets contre Israël
Les trois interdits
Le Talmud retient quatre exils pour Israël: celui de Mèdes, de Perse, de Grèce et de Rome. Les deux derniers furent particulièrement violents à l'égard de la tradition juive (indépendamment des violences physiques). La Grèce comme Rome interdiront la pratique de certaines mitsvoth, comme l'étude de la Tora ou le respect du shabbat, espérant ainsi assimiler le peuple juif à leur culture respective.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Pessahim
Etude intéressée et désintéressée
Les sages du Talmud distinguent de modalité relationnelle avec Dieu et la Tora : la modalité intéressée et celle désintéressée. Dans le premier cas, l'étude exprime la recherche d'un bénéfice personnel (être appelé Rabbi, tirer un gain, …), dans le second cas, la motivation est l'amour de Dieu et de la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L'étude de la Torah
Elixir de vie ou de mort
La tradition distingue 2 modes d'étude de la Tora : l'étude intéressée (afin d'en tirer un bénéfice personnel) et l'étude désintéressée (pour l'amour de la Tora et de Dieu). Dans le premier cas, la personne pourra être critiquée pour son étude utilitariste, dans le second cas, elle sera louée pour son désintéressement.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Soucca
La force de la Tora
R. Ismaël s’appuyant sur des versets bibliques compare la Tora à l’eau et au feu. Ces deux sources d’énergie ont la puissance d’annihiler les effets du mauvais penchant, pour peu que l’on se rende dans une maison d’étude, beth hamidrash, pour étudier.
Lire ce document
Ajouter au cartable

"Parle à toute la communauté"
L'enseignement de la Tora
Selon un texte du Talmud, à l’époque de Moïse, chaque membre de la communauté d'Israël entendait l'enseignement de la Tora quatre fois. Tout le peuple participait à l'étude de la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’étude de la Tora
Le désir du coeur
Il est incontestable que l’étude de la Tora occupe une place centrale dans la foi juive, au point que ce commandement vaut tous les autres réunis. Pour autant l’océan du savoir toraïque étant immense, le Talmud se demande où l’homme doit-il investir sa pensée. La réponse est psychologique: suivre le désir de sa curiosité.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les chapitres des Pères
Le chapitre de la Tora
Les traités des Pères (Pirké Avot) recèlent des leçons de bonne conduite entre les hommes ainsi que des conseils concernant l’étude. A travers ses enseignements, cette michna dessine les traits de l’authentique disciple de sage. Le chapitre 6 est totalement consacré à l’étude de la Tora et à ses bienfaits. Ci-dessous quelques extraits.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Histoire de la loi orale
La chaîne de la transmission
Cette chronologie présente les événements les plus importants qui jalonnent la transmission de la loi orale de Moïse à la clôture du talmud de Babylone.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le sens de la loi orale
La Michna comme intermédiaire entre Dieu et l’Homme
Dans le traité intitulé "Les sentiers de l’Eternité", le Maharal de Prague commente un passage talmudique du traité Kidouchin (les mariages). Ce commentaire vise à établir la signification de la loi orale comme le lieu privilégié du conflit entre l’Homme et la transcendance c'est-à-dire entre la loi de la raison et la loi divine.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le conseil des anges
Tora et Vérité
La forme plurielle "faisons l’homme"(Gen I, 26) a interpellé les maîtres du Midrach. Ils proposent que la création d’Adam ne soit possible qu’après la consultation des anges. Le Maharal de Prague commente ce Midrach dans son traité intitulé "Les sentiers de l’Eternité".
Lire ce document
Ajouter au cartable



Qui est le plus grand
La Tora ou Israël
Le Tana Devi Elihaou est un recueil de Midrachim dont la rédaction est attibuée au prophète Elie. On y trouve des enseignements divers comme ce texte qui traite de l'ordre de préférence entre Israël et la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable


13 procédés herméneutiques
L’enseignement de Rabbi Ismaël
L’interprétation de la Tora se fonde sur 13 procédés nommés midoth "mesures". C’est Rabbi Ismaël, un contemporain de Rabbi Aquiba (au milieu du deuxième siècle) qui posa la touche finale à toute cette méthodologie qui remonte au Sinaï. Voici trois méthodes couramment utilisées.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le roi ou le sage
Les questions de priorité
Dans l'Antiquité les marchés d'esclaves étaient fréquents, les communautés juives tentaient de racheter les rabbins, quand elles n'avaient pas les moyens d'acheter tous les prisonniers. La femme prisonnière avait cependant priorité sur tous, afin de préserver sa pudeur.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Il connaissait toute la Torah
L'oubli
Le talmud nous fait ici une saisissante description de la gestation de l'embryon et de la naissance.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Michné Tora
Les femmes et l'étude de la Tora
Rambam dans son Michné Tora reste fidèle à l'esprit talmudique qui considère que les femmes ne doivent étudier la Tora (orale), du fait d'une pauvreté d'esprit. En fait, les sages d'Israël rejoignent ici la conception grecque. Certes il existe dans le Midrach des approches plus féministes émises par des hommes, mais elles restent minoritaires.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’humanisme de la Tora
Le pouvoir de l’Etude
Le Talmud oppose deux affirmations contradictoires : selon la première, un non-juif n’a pas le droit d’étudier la Tora et selon la deuxième, s’il étudie il accède au même rang que le Grand Prêtre (Cohen Gadol) c'est-à-dire le chef spirituel du peuple juif. Le Talmud répond à cette apparente contradiction : la deuxième affirmation se rapporte à l’étude des sept lois noa'hides qui concernent le non-juif.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Chavouot
Valeur infinie de la Tora
Le traité Chavouot est consacré essentiellement aux aspects juridiques des serments. Mais comme souvent les textes juridiques (hala'ha) sont entrecoupés de textes de pensée juive (midrach), comme ci-dessous, une réflexion sur la valeur infinie de la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Livre des Proverbes
La lumière de la Tora
Le livre des Proverbes use d'un certain nombre de paraboles et d'images que la littérature juive postérieure utilisera dans ses enseignements. Ici, la Tora est comparée à une lumière qui éclaire l'homme dans l'obscurité d'un monde où Dieu se cache.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La femme et la Torah
Les femmes d’abord
Au commencement Dieu parla à Adam, qui se chargea de transmettre à Eve l’interdiction de consommer le fruit interdit. La stratégie connut les conséquences que l’on sait. Pour les rabbins, c’est afin de corriger l’erreur originelle que Dieu décida de parler aux femmes d’abord. Le succès fut au rendez-vous.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Une pensée en mouvement : la vérité relative
La dialectique dans le Talmud
Sur chaque sujet abordé dans le Talmud, au moins deux avis opposés sont discutés. Le Talmud se pose réflexivement cette question : comment accorder du crédit à une étude qui n’affirme aucune thèse univoque ? Le Maharal commente longuement ce passage du Talmud, selon lui, la dialectique n’est pas une simple rhétorique verbale mais au contraire elle reflète la complexité contradictoire du monde lui-même.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Chavouot
Valeur infinie de la Tora
Le traité Chavouot est consacré essentiellement aux aspects juridiques des serments. Mais comme souvent les textes juridiques (hala'ha) sont entrecoupés de textes de pensée juive (midrach), comme ci-dessous, une réflexion sur la valeur infinie de la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La prophétie rendue muette
Le pouvoir absolu des sages
Les trois sources présentées ci-dessous soulignent le fait que la prophétie est close et que désormais les sages disposent de toute l’autorité pour nous révéler le contenu du message divin et que leurs révélations étaient connues par Moïse au Sinaï. Talmud de Babylone, Traité Temoura 16a
Lire ce document
Ajouter au cartable

Jalousie de savants
La concurrence dans les vertus
Tous les sentiments humains, même ceux que l’on pourrait considérer comme vils peuvent être orientés dans le service de Dieu. C’est le cas de la jalousie qui, canalisée vers le bien, peut augmenter savoir et vertu.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Identité collective
Les soixante-dix nations
Dans la tradition juive, chaque peuple possède sa singularité, son essence spirituelle ou encore "son ange"dans le langage du midrash.
Lire ce document
Ajouter au cartable


La Torah d’Israël
Les cent jeûnes de Rabbi Zeïra
Pour montrer la valeur de la Tora étudiée en Eretz Israël, le talmud rapporte des histoires surprenantes concernant la conviction des anciens sages. Rabbi Zeïra, ce maître de Babylonie, en décidant de monter en Israël, décida aussi d’oublier tout son enseignement passé.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Hillel et Shammaï
Une vérité dialectique
Les discussions entre les écoles de Hillel et Shammaï dans le talmud sont devenues au fil du temps les figures emblématiques de la controverse. Pourtant selon le talmud, la vérité n’appartient à aucun des deux camps, mais les deux avis doivent être considérés comme "la parole du Dieu vivant".
Lire ce document
Ajouter au cartable

Leçon de Talmud
Les quatre coudées de la hala'ha
La question de la survie du judaïsme après la destruction du Temple s'est posée de manière urgente. Poussés par les événements, les rabbins ont transformé le culte sacrificiel par l'étude de la Tora. Un nouveau lieu s'offrait à Dieu: le lieu de l'étude de Sa parole.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L'étude de la Torah
Elixir de vie ou de mort
La tradition distingue 2 modes d'étude de la Tora : l'étude intéressée (afin d'en tirer un bénéfice personnel) et l'étude désintéressée (pour l'amour de la Tora et de Dieu). Dans le premier cas, la personne pourra être critiquée pour son étude utilitariste, dans le second cas, elle sera louée pour son désintéressement.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Haguiga, chapitre 2, Mishna 1
Les limites de la curiosité de l’homme
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’étude de la Tora
Le désir du coeur
Il est incontestable que l’étude de la Tora occupe une place centrale dans la foi juive, au point que ce commandement vaut tous les autres réunis. Pour autant l’océan du savoir toraïque étant immense, le Talmud se demande où l’homme doit-il investir sa pensée. La réponse est psychologique: suivre le désir de sa curiosité.
Lire ce document
Ajouter au cartable

"Parle à toute la communauté"
L'enseignement de la Tora
Selon un texte du Talmud, à l’époque de Moïse, chaque membre de la communauté d'Israël entendait l'enseignement de la Tora quatre fois. Tout le peuple participait à l'étude de la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le milieu du Texte
Des lettres et des mots qui comptent
Les Sages ont établi qu’une expression et une lettre de Chemini correspondaient au centre de la Tora en terme de mots et de lettres. A y regarder de plus près on s’aperçoit qu’il ne s’agit pas de prendre ce calcul… à la lettre.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Soucca
La force de la Tora
R. Ismaël s’appuyant sur des versets bibliques compare la Tora à l’eau et au feu. Ces deux sources d’énergie ont la puissance d’annihiler les effets du mauvais penchant, pour peu que l’on se rende dans une maison d’étude, beth hamidrash, pour étudier.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Moïse s'efface
Controverse sans moïse
Une michna du traité des Pères nous éclaire sur le silence de Moïse devant Korah. Celui-ci n'a pas voulu participer à la discorde.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Zohar
La torah et son habit
Le Zohar "livre de la Splendeur "constitue le livre central de la mystique juive. Il pose qu’il existe deux niveaux de lecture de la Tora, le niveau exotérique (extérieur) qui constitue un habit, et un niveau ésotérique (caché) qui révèle le vrai sens du texte.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Discussion talmudique
Elle n'est plus dans le Cieux
La Tora est donnée aux hommes depuis les cieux. Ce don est entendu dans son sens le plus fort: la parole divine est livrée aux hommes pour qu'ils l'interprètent. Ce principe talmudique est si puissant, que même Dieu ne peut plus modifier le décret des sages.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Shema Israël
Etudier la Tora jour et nuit
L'étude de la Tora est l'un des piliers de la foi d'Israël et aussi de sa permanence. Selon un verset de Josué, cette étude doit s'accomplir en tout temps, jour et nuit. Quelques maîtres discutent du contenu minimum d'une étude journalière.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Ben Azaï
Un amoureux de la Tora
Chaque maître du Talmud possédait ses qualités et ses vertus. A propos de Ben Azaï, un contemporain de Rabbi Aquiba (deuxième siècle), la tradition met en exergue son amour exclusif de la Tora, au point qu’il ne put se marier. Cette vertu n’est pas prônée par le judaïsme, et seuls quelques êtres d’exception ont pu vivre de cet amour unique.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Moïse au cours de Rabbi Akiva
Une transmission dynamique
Un étonnant récit talmudique nous décrit la difficulté de Moïse à comprendre son propre enseignement dans la bouche de Rabbi Akiva. Traité Menakhot
Lire ce document
Ajouter au cartable

Education et Antiquité
L’école juive dans l’Antiquité
L’extrait de la Guemara présenté ci-dessous décrit le processus historique de la création de l’école primaire dans l’Israël antique et le rôle primordial du sage Josué ben Gamla dans ce processus.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Traité Yoma
La Tora: élixir ou poison
S’appuyant sur un jeu de mots, R. Josué fils de Lévi voit dans la Tora une double action: thérapeutique dans un cas, malfaisante dans l’autre. En fait tout dépend de l’esprit de celui qui étudie.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les différentes méthodes
La guematria
La Guematria se fonde sur la valeur numérique des lettres pour, au moyen d’opérations arithmétiques, découvrir d’autres mots et proposer ainsi une méthoded’ exégèse biblique.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Talmud Tora
L’alliance permanente
Le rapport entre Dieu et Israël est un rapport contractuel : Dieu garde Israël et Israël garde la Tora. Cette Tora est toujours à entendre dans son sens le plus large : Tora écrite et Tora orale. Si la seconde part vient à manquer, l’alliance est tronquée.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Avant la naissance
Quand le foetus sait
Pour nos maîtres, le foetus n’est pas qu’un simple organisme vivant en développement, c’est un livre qui connaît déjà toute la Tora. Il est vrai que la forme foetale évoque ce livre entrouvert. Mais venir au monde c’est oublier ce savoir, et seule l’étude intense permettra l’engendrement d’un savoir renouvelé : le ‘hidouch.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Cantique des cantiques
Etudier sans oublier
L’oubli est un phénomène de nature, la mémoire ne garde pas l’information de manière constante. Pour autant cette information peut réapparaître par mémorisation. Au moment du don de la Tora, Israël se trouva dans un rapport surnaturel au monde, car en lien direct avec le Législateur divin. Dès lors il ne pouvait oublier la Tora.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La réception de la Tora
Les réticences d’Israël
Ce midrach présente les hésitations et les réticences d’Israël à l’égard de la tradition orale. En effet, accepter la Tora orale c’est assumer une étude et une méditation sans relâche, une vigilance permanente de l’esprit de chaque instant. Cet engagement effraya dans un premier temps le peuple d’Israël.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Soixante-dix
Les soixante-dix visages de la Tora
Un thème récurrent du Midrash : la Tora possède soixante-dix visages, soixante-dix explications. Par cette formulation, le judaïsme se refuse au dogmatisme, de plus il se veut universel, puisque soixante-dix correspond au nombre de nations issues de Noé.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Enfant et éducation
A chaque âge son objectif
Le midrash présenté ci-dessous évoque qu’à chaque âge, les parents ont une mission spécifique à accomplir quant à l’enseignement de la Tora à leurs enfants. L’enfant est comparé à un arbre dont les fruits doivent être consacrés à Dieu.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Interpréter la Torah
"Ne lis pas ceci mais lis cela"
L'interprétation de la Tora est le sens même de la tradition orale. Cette interprétation utilise différents modes: un de ceux-ci consiste à proposer une lecture approchante en jouant sur les mots.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les tables de l'Alliance
Une loi qui libère
L'un des principes d'interprétation usité par nos maîtres est : "ne lis pas ainsi mais ainsi". S'appuyant sur le fait que la langue toraïque ne possède que des consonnes, ils font varier les lectures. Il s'agit d'un travail qui donne sens à la foi juive.
Lire ce document
Ajouter au cartable

L’astronomie
Observer l’œuvre divine
A partir d’un verset d’Isaïe, le Talmud va déduire l’importance d’une science majeure pour le judaïsme : l’astronomie.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Farine et Torah
Vie spirituelle et vie matérielle
Le Talmud propose un équilibre de vie entre l’investissement dans la vie religieuse (l’étude notamment) et l’engagement dans la vie économique représentée par "la farine".
Lire ce document
Ajouter au cartable

Ne pas oublier la Tora en Israël
La transmission de la Tora passe par les enfants…
Lire ce document
Ajouter au cartable

Qu’est-ce que le Midrach ?
Le Midrash use de paraboles, d'allégories, de métaphores, de jeux de mots à base de glissements phoniques.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Tanya
Valeur de l’étude de la Torah
Pour l’auteur du Tanya si toutes les mitsvot nous relient à Dieu, cela est particulièrement vrai dans l’étude de la Tora, car alors la pensée de l’homme s’unit à la pensée divine.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Iconographie
 
Iconographies
Des dizaines d’oeuvres d’art et illustrations pour illustrer vos cours.

Étude Torah Rabbin Enfants Élèves
Iconographie
Voir cette image
Ajouter au cartable