531 dossiers
9333 documents
...en accès libre
Fonds Social Juif Unifié

Rechercher un thème
Par mot clé

Mot exact
Partie de mot ou expression
et/ou par catégorie
Fermer la recherche avancée
Filtrer votre recherche

Plus de services

Veuillez vous identifier pour visualiser le contenu de votre cartable.
Espace professeurs
mardi 27 octobre 2020  | 9 'hechvan 5781


Moïse brise les tables de la loi

2
Etudes
1
Cours
1
Exercice
18
Ressources







Conf.-vidéo
 

Ki Tissa : les vertus du chef
Ki Tissa : les vertus du chef
par Emeric DEUTSCH
L'intention du veau d'or - Un substitut de Moïse Le processus du dérapage - La stratégie d'Aaron L'intervention de Moïse - Une prière argumentée La parabole de Moïse - Les vertus du chef Moïse devant le veau d'or - Trois enseignements
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Paracha ouverte, paracha fermée - Lien entre chabat et le Tabernacle Moise marié à la Torah - Infinitif, préfixe, suffixe Que deviennent les tables brisées ? - Ecrit d’une manière, lu d’une autre (keri ketiv)
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Le sang comme souillure - Une religion du mystère Dieu piégé par l'Alliance - La profanation du Nom Du sang à la Loi - Une révolution religieuse Le sang et le verbe à Pessa'h - Rabbinisme et christianisme
Voir cette conférence
Ajouter au cartable

Valeur des deuxièmes Tables - La mitsva du demi-sicle L'épouse de Dieu - La question d'Esther - Les trois lettres énergiques Ki Tissa et Pourim - Le souci de Moïse
Voir cette conférence
Ajouter au cartable


Documents
 

Les tables de l’alliance
Entre Dieu et Moïse
Selon le Talmud, les tables de la Loi ou d’Alliance mesurait six empans sur trois empans. Dieu tenait deux empans, Moïse deux empans, et les deux mesures intermédiaires étaient vides. Ce midrach peut s’entendre comme soulignant à la fois l’origine divine de la Torah en même temps que sa finalité est d’être révélée aux hommes, tout en distinguant la part céleste de la part terrestre.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Moïse face à Dieu
Les trois décisions de Moïse
Selon une analyse pointue du Talmud, Moïse prit l’initiative de trois décisions qui furent agrées par Dieu, dont celle de briser les tables de la Loi. Par ce geste, Moïse montrait la gravité de la faute du veau d’or, en même temps qu’il initiait pour la première fois dans la Torah, la possibilité de la téchouva (repentir) collective.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La Torah comme épouse
Infinitif, préfixe, suffixe
Rachi souligne qu’il manque une lettre dans le verset qui parle du don de la Tora à Moïse. Une "erreur "signifiante qui permet de revenir sur une construction grammaticale originale.
Lire ce document
Ajouter au cartable

La prière de Moïse
Dieu se ravise
Après la faute du veau d'or, Moïse intercède auprès de Dieu pour obtenir le pardon d'Israël. Ces deux arguments feront mouche: a) Dieu va se ridiculiser aux yeux des Egyptiens s'Il ne guide pas Son peuple jusqu'à la terre promise ; b) Dieu doit tenir sa promesse par rapport aux patriarches.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Après le veau d'or
Dieu interpelle Moïse
Après la faute du veau d'or, Dieu veut agir comme Il l'a fait dans le passé (livre de la Genèse): en détruisant les fauteurs et en sauvant le juste (Moïse). Moïse refusera cette attitude de Dieu et exigeant le pardon du peuple. Son audace fut efficace car Dieu offrit son pardon. Telle est l'origine de Kipour.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Dieu et Moïse
Les secondes Tables
La Tora nous présente la brisure des Tables de la loi comme la conséquence de la faute du veau d'or. La tradition orale reprend ce thème pour lui donner une valeur positive, car les secondes Tables seront écrites par l'association de Dieu et Moïse. Cela fait allusion à la relation entre la Tora écrite (de Dieu) et la Tora orale (des hommes).
Lire ce document
Ajouter au cartable

Après le veau d'or
Tailler de nouvelles Tables
Après la faute du veau d'or, Moïse obtient le pardon divin pour le peuple d'Israël. Le signe de ce pardon sera l'octroi de nouvelles tables de pierre, que le prophète taillera lui-même.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Les tables de l'Alliance
Une loi qui libère
L'un des principes d'interprétation usité par nos maîtres est : "ne lis pas ainsi mais ainsi". S'appuyant sur le fait que la langue toraïque ne possède que des consonnes, ils font varier les lectures. Il s'agit d'un travail qui donne sens à la foi juive.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le dernier Rachi
Le courage de Moïse
Le dernier Rachi rappelle que Moïse brisa les tables de la Loi. Curieux enseignement pour terminer la Tora. Peut-être faut-il voir dans ce geste de Moïse l'acte d'Abraham qui brisa les idoles de son père. La Tora se termine, selon Rachi, sur une négation de l'idole, fut-elle représentée par les tables de la Loi, si ces dernières sont réduites à des reliques sacrées.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Après le veau d'or
Les 13 attributs de miséricorde
Après la faute du veau d'or, Dieu veut exterminer Israël, mais Moïse intercédera auprès de Dieu qui retiendra Sa colère. Par ce pardon, Il révélera à son prophète les 13 attributs de miséricorde qui soulignent le pardon divin.
Lire ce document
Ajouter au cartable

Le Sambation
Le fleuve mythique
A propos de l’alliance conclue au Sinaï entre Dieu et Israël, le targum Yonathan (traduction en araméen autour de la destruction du second Temple, 70) propose une lecture qui fait référence au fleuve Sambation. Ici l’alliance engage Dieu vis-à-vis d’Israël jusqu’à la fin des temps.
Lire ce document
Ajouter au cartable


Cours audio
 



Iconographie
 

Moïse jetant les tables de la Loi (Rembrandt, 1659)
Iconographie
Voir cette image
Ajouter au cartable


Moïse brise les tables de la Loi (Gustave Doré)
Iconographie
Voir cette image
Ajouter au cartable